Johnson Deroyer Mutale, Directeur Général de SSM : Nous sommes le premier laboratoire minier privé en RD Congo

Johnson Deroyer Mutale, Directeur Général de SSM
Partager

Plusieurs laboratoires privés internationaux et aux capitaux étrangers existent et opèrent dans le secteur minier de la République Démocratique du Congo depuis plusieurs années, illégalement et irrégulièrement, sans avoir été certifiés pour le pays. Des multinationales se couvrent derrière des certifications obtenues pour d’autres pays pour prester sans avoir été enregistrés au Ministère des mines comme l’exige la loi.

Claude Kabemba Le garde-fous

Partager

En 2006, Open Society Initiative for Southern Africa (OSISA), une branche de la puissante Ong américaine Open Society Foundation (OSF) de milliardaire new-yorkais George Soros, lui avait demandé de concevoir et monter une organisation sous-régionale qui va s’occuper des ressources naturelles. Claude Kabemba créa alor la         Southern Africa Resources Watch (SARW – L’Observatoire des Ressources Naturelles en Afrique           Australe) et en devint Directeur jusqu’à ce jour. Enfant Sodimiza (aujourd’hui Sodimico) et ancien kassapard – il est Licencié en Relations Internationales à l’Université de Lubumbashi avant de s’envoler pour Afrique du…

MONGA et KANYONI : Unis pour l’électricité

Partager

Le secteur électrique du pays Le reste encore dominé par l’Etat à travers la Société Nationale de l’Electricité (SNEL) malgré la libéralisation. Le projet Sombwe (Kipay Investments), que développe Monga dans le territoire de Mitwaba (Haut-Katanga), prévoit de produire 120 mégawatts, mais son initiateur insiste sur l’importance des petites centrales électriques pour combler le déficit de puissance en attendant que le Grand Inga soit pleinement développé.  Celui que John Kanyoni veut  développer dans le territoire de Lubudi, le Projet Tembo Power prévoit produire 100 mégawatts. Selon Eric Monga, la puissance…

Cap sur l’Hôpital BOSS MINING. Une prospérité partagée dans la santé par ERG et Grant Dempsey malgré la crise financière

Partager

A Kakanda, la minière BOSS MINING n’a pas cessé de garantir les meilleurs soins de santé malgré la crise, non seulement à ses employés et leurs dépendants, mais aussi à toute la population des cités et villages environs ainsi qu’à tous les congolais sans distinction d’origine et de provenance, sans discrimination tribale, provinciale.      Ayant repris, en location les installations de l’hôpital de la co-actionnaire Gécamines de Kakanda qu’elle équipé en y ajoutant de nouveaux bâtiments dont le bloc opératoire, le bloc de consultations de petite chirurgie, le bloc du…

Il a parié sur Kipay Inv. ERIC MONGA MUMBA

Partager

Déterminé d’être le premier congolais à produire et vendre l’électricité Un homme d’affaires congolais, et ses associés congolais, envisage de développer un projet hydroélectrique dans le sud de la République Démocratique du Congo pour alimenter en électricité les mines de cobalt et de cuivre de la région sud-est. Né le 24 juillet 1965 et fils de feu homme d’affaires lushois papa Monga Katanga, Eric Monga Mumba Sombe (EMMS) est marié et père, Licencié  en Sciences économiques de l’Université de Kinshasa, Président Régional de la FEC (Fédération des Entreprises du Congo)…

Il racontait les mathématiques et l’informatique à l’Université. Joseph Kimenyembo Le Sorbonnard

Partager

‘’République du Zaïre. MEDAILLE DU MERITE DES ARTS, SCIENCES ET LETTRES. BREVET N°143/S.A.L. Le Président-Fondateur du Mouvement Populaire de la Révolution et Président de la République, par décision en date du 24 Novembre 1976 a decerné LA MEDAILLE DE BRONZE DU MERITE DES ARTS, SCIENCES ET LETTRES au citoyen KIMENYEMBO MAFINGE (UNAZA/KINSHASA).’’       A la première lecture aujourd’hui et compte tenu de l’histoire de la République Démocratique du Congo et, surtout, les habitudes entourant les récompenses sous la Deuxième République par le Mouvement Populaire de la Révolution, Parti-Etat, on prendrait…

De Kambove à Harvard, Sur les traces des grands noms

Partager

Si vous le croisez dans pour la première fois dans un couloir d’un hall et dans une salle de conférence  en République Démocratique du Congo ou ailleurs sans que personne ne vous le présente, vous allez facilement le confondre aux adeptes de la ‘’politique de bonne impression’’ venu chercher à qui offrir les services d’intermédiaires au sens vulgaire du terme. Le monsieur à la démarche calme mais posée n’aime pas se mettre en exergue. Si vous le croisez dans un restaurant, vous risquez de le confondre à un viveur alors…