Claude Kabemba Le garde-fous

Partager

En 2006, Open Society Initiative for Southern Africa (OSISA), une branche de la puissante Ong américaine Open Society Foundation (OSF) de milliardaire new-yorkais George Soros, lui avait demandé de concevoir et monter une organisation sous-régionale qui va s’occuper des ressources naturelles. Claude Kabemba créa alor la         Southern Africa Resources Watch (SARW – L’Observatoire des Ressources Naturelles en Afrique           Australe) et en devint Directeur jusqu’à ce jour.

Enfant Sodimiza (aujourd’hui Sodimico) et ancien kassapard – il est Licencié en Relations Internationales à l’Université de Lubumbashi avant de s’envoler pour Afrique du Sud – ce katangais est aussi titulaire d’un Doctorat en Relations Internationales (Option ‘’Economie Politique’’) de la prestigieuse Université de Witwatersrand (Wits) où il y a quelques années une Thèse intitulée ‘’Démocratisation et l’économie politique d’un Etat dysfonctionnel: Le cas de la République Démocratique du Congo).

Avant de rejoindre SARW, il a travaillé au Conseil de Recherches en Sciences Humaines et à l’Institut Electoral d’Afrique Australe, respectivementen tant que Directeur en Chef de la Recherche en et Directeur de la Recherche. Il a également travaillé à la Banque de Développement de l’Afrique Australe (DBSA) et au Centre d’Etudes Politiques comme Analyste des politiques. Il y a tissé un réseau important avec les officiels sud-africains qui le respectent et le consultent parfois.

Claude s’intéresse à l’économie politique de l’Afrique subsaharienne en mettant l’accent sur l’Afrique australe et centrale, spécifiquement à la recherche sur les questions de la démocratisation et de la gouvernance, la gouvernance des ressources naturelles, la politique des élections, la participation des citoyens, les conflits, les médias, les partis politiques, civils la société et les politiques sociales.

C’est ainsi qu’il marqué l’histoire de l’Afrique Australe et du Continent en tant qu’un des acteurs majeurs de la Vision Minière Africaine adoptée par les Etats membres de l’Union Africaine ; promoteur de la Charte de la SADC sur les Ressources naturelles ; acteur des acteurs majeurs ayant poussé à la révision des contrats miniers en République Démocratique du Congo, principalement les contrats KCC, KMT (Metalkol) et TFM puis à la révision du Code minier ; promoteur des initiatives pour une gestion responsable et équitable des ressources naturelles en Afrique australe et centrale. Il est le garde-fous du secteur.

Grâce à son expertise, il a été consultant pour des organisations internationales telles Oxfam, le HCR, Aide du Peuple Norvégien, les commissions électorales nationales de nombreux pays africains et l’Union Africaine.

Très sollicité par les médias locaux et internationaux sur les questions politiques et sociales du continent, il a publié et publie des livres (comme rédacteur en chef), chapitres de livres, articles de revues, des monographies, des rapports de recherche et des articles de journaux.

Derrière son sourire chaleureux, un regard rassuré se cache un humble katangais respecté et écouté par des parlements, gouvernements pour sa connaissance des questions continentales.

Par Parfait Barack et Jeef Kazadi

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
1 × 18 =